top of page

Sophrologie et hormones du bien-être : un voyage à travers le corps humain

Dernière mise à jour : 31 mai

En tant que sophrologue, il est fascinant de constater combien notre bien-être mental et physique est influencé par les hormones. Ces messagers chimiques circulent dans notre corps et jouent un rôle crucial dans notre humeur, notre énergie et notre sensation de bien-être. Je me suis donc plongée dans l’univers des principales hormones du bien-être au travers de quelques lectures pour découvrir leur influence sur notre quotidien et vous proposer les techniques de sophrologie les mieux adaptées pour stimuler ces hormones.


1. La Sérotonine : L’Hormone de la Bonne Humeur

Femme très souriante pousses levés sur fond rouge
Bonne humeur

La sérotonine est souvent appelée l'hormone de la bonne humeur. Produite principalement dans les intestins, elle joue un rôle clé dans la régulation de l'humeur, de l'appétit et du sommeil. Une bonne production de sérotonine est associée à une sensation de calme et de bien-être.


Comment l’augmenter ?


  • Alimentation : consommer des aliments riches en tryptophane, comme les noix, le fromage, la viande de volaille et les graines.

  • Exposition au soleil : la lumière naturelle aide à stimuler la production de sérotonine.

  • Exercice physique : une activité régulière favorise la sécrétion de cette hormone.


Techniques de Sophrologie utilisées :

  • Respiration contrôlée : la respiration profonde et consciente peut aider à réguler les niveaux de sérotonine. En pratiquant des exercices de respiration diaphragmatique, on peut réduire le stress et augmenter le sentiment de calme, favorisant ainsi la production de sérotonine.

  • Relaxation musculaire : la relaxation progressive des muscles, souvent utilisée en sophrologie, aide à réduire la tension et à améliorer l’humeur.

Exercice :

  • Pratiquer la "respiration abdominale" en inspirant profondément par le nez, en gonflant l’abdomen, puis en expirant lentement par la bouche.


2. La Dopamine : L’Hormone de la Récompense

Homme au sommet du montagne tenant son vélo en l'air d'une main, content d'avoir atteint son objectif
Efforts récompensés

La dopamine est souvent qualifiée d’hormone du plaisir et de la récompense. Elle est essentielle pour la motivation, le plaisir et la régulation des émotions. Elle joue également un rôle dans les fonctions cognitives, comme l’apprentissage et la mémoire.


Comment l’augmenter ?


  • Activités gratifiantes : s’engager dans des activités que vous aimez, comme écouter de la musique ou cuisiner.

  • Objectifs : se fixer des petits objectifs et les atteindre libère de la dopamine.

  • Alimentation : consommer des aliments riches en tyrosine, comme les bananes, les avocats et les produits laitiers.


Techniques de Sophrologie utilisées :

  • Visualisation positive : la sophrologie utilise des techniques de visualisation pour évoquer des souvenirs positifs et des scénarios futurs agréables. Cela peut stimuler le circuit de récompense dans le cerveau et augmenter la libération de dopamine.

  • Fixation d’objectifs : la sophrologie encourage la fixation et l’atteinte de petits objectifs, ce qui peut déclencher des libérations de dopamine lorsque ces objectifs sont atteints.

Exercice :

  • Prendre quelques minutes chaque jour pour visualiser la réalisation d'un objectif personnel ou professionnel, en s’imaginant les sensations de satisfaction et de réussite.


3. L’Ocytocine : L’Hormone de l’Amour

Couples enlacés, câlins dans les bras sur fond de ciel bleu
Câlins


L’ocytocine est souvent surnommée l’hormone de l’amour ou du lien. Elle est libérée lors des interactions sociales positives, des câlins et des contacts physiques, renforçant ainsi les liens affectifs et la confiance.



Comment l’augmenter ?


  • Contacts sociaux : passer du temps avec des proches, étreindre et partager des moments d’intimité.

  • Méditation et relaxation : des techniques de relaxation peuvent favoriser la sécrétion d’ocytocine.

  • Bienveillance : les actes de gentillesse et d’altruisme stimulent la production de cette hormone.


Techniques de Sophrologie utilisées :

  • Méditation et visualisation : la méditation guidée et les visualisations positives de moments de connexion avec les autres peuvent augmenter la production d’ocytocine.

  • Exercices de gratitude : la sophrologie intègre souvent des exercices de gratitude qui renforcent les sentiments de connexion et de bienveillance, stimulant ainsi l’ocytocine.

Exercice :

  • Visualiser un moment de tendresse avec un proche, en se concentrant sur les sensations de chaleur et de connexion émotionnelle.


4. Les Endorphines : Les Hormones Anti-Douleur

6 personnes sautent en l'air, jambes et bras écartés, paysage d'arbres
Activité physique


Les endorphines sont des neurotransmetteurs qui agissent comme des analgésiques naturels. Elles sont libérées en réponse à la douleur ou au stress et procurent une sensation de bien-être et d’euphorie.


Comment l’augmenter ?



  • Exercice intense : l’activité physique, en particulier les exercices aérobiques, stimule la production d’endorphines.

  • Rire : le rire est un excellent moyen de libérer des endorphines (ex. Yoga du rire).

  • Activités créatives : engager le cerveau dans des activités créatives et enrichissantes, comme la peinture ou la musique.


Techniques de Sophrologie utilisées :

  • Relaxation dynamique : les exercices de relaxation dynamique, qui combinent mouvements doux et respiration contrôlée, peuvent aider à libérer des endorphines, réduisant ainsi la douleur et le stress.

  • Rire et jeu : incorporer des exercices ludiques et des moments de rire dans les séances de sophrologie peut naturellement augmenter les niveaux d’endorphines.

Exercice :

  • Pratiquer la "relaxation dynamique" en effectuant des mouvements doux synchronisés avec la respiration, comme lever les bras en inspirant profondément et les abaisser en expirant lentement.


5. La Mélatonine : L’Hormone du Sommeil

Homme qui dort allongé sur le ventre dans son lit,  draps vert forêt
Sommeil


La mélatonine est l’hormone régulatrice du sommeil. Produite par la glande pinéale, elle joue un rôle crucial dans l’établissement de nos cycles de sommeil et d’éveil.



Comment l’augmenter ?



  • Routines de sommeil : maintenir des horaires de coucher et de réveil réguliers.

  • Ambiance tamisée : réduire l’exposition à la lumière bleue avant de dormir.

  • Aliments : consommer des aliments riches en mélatonine, comme les cerises, les raisins et les noix.


Techniques de Sophrologie utilisées :

  • Relaxation avant le sommeil : des exercices de relaxation et de respiration pratiqués avant le coucher peuvent aider à préparer le corps et l’esprit au sommeil, favorisant ainsi la production de mélatonine.

  • Visualisation du sommeil : imaginer des scènes apaisantes et relaxantes peut aider à calmer l’esprit et à favoriser l’endormissement.

Exercice :

  • Avant de dormir, pratiquer une séance de relaxation en position allongée, en visualisant un paysage calme et paisible, en se concentrant sur des sensations de détente et de lourdeur dans le corps.


La compréhension des hormones du bien-être et de leur impact sur notre corps peut nous aider à adopter des comportements favorisant une meilleure santé mentale et physique. La sophrologie, par ses techniques de relaxation, de visualisation et de respiration, constitue un outil puissant pour stimuler la production des hormones du bien-être. En intégrant ces pratiques dans votre routine quotidienne, vous pouvez améliorer votre équilibre hormonal, réduire le stress et favoriser un état de bien-être général.

Prenons soin de notre bien-être en écoutant notre corps et en nourrissant notre esprit avec des habitudes positives et bienveillantes. N'hésitez pas à vous faire accompagner par un(e) sophrologue pour profiter pleinement de ces techniques.



Sources :

Vos Hormones du Bonheur en Lumiere - Loretta Graziano Breuning
Guérir - Le stress, l'anxiété et la dépression sans médicaments ni psychanalyse - David Servan-Schreiber
Le régime hormones - Dr Thierry Hertoghe
Le Charme Discret de l'Intestin - Giulia Enders
Les 4 saisons de la bonne humeur - Pr Michel Lejoyeux


Comments


bottom of page